December 7, 2022

Bigbangin Pyongyang

Best Business Strategy

CENTRES DE DETATOUAGE : TRAITEMENT ET ELIMINATION DES TATOUAGES

Dans notre centre de détatouage nous traitons les réactions aux encres et disposons de la dernière technologie picoseconde utilisée pour le détatouage.

Traitement des réactions aux encres de tatouage

Notre centre de détatouage est un pionnier et une référence dans le traitement des effets indésirables générés par les tatouages.

Exceptionnellement, le corps réagit à l’encre de tatouage, provoquant des démangeaisons, une inflammation, un gonflement et, exceptionnellement, une ulcération de la zone tatouée ou des zones de la couleur concernée. Bien que ces réactions puissent être générées sur n’importe quelle couleur, dans 80 % des cas, elles proviennent d’encres rouges. L’étiologie ou la cause est actuellement inconnue. Elles peuvent apparaître précocement, quelques jours ou semaines après la réalisation du tatouage, ou tardivement, voire plusieurs années plus tard, de manière inattendue et sans cause apparente. Ces réactions peuvent être légères et récurrentes, ou graves et permanentes. Dans les deux cas, ils nécessitent toujours un traitement médical spécialisé. Parfois, avec le bon traitement, ils peuvent être inversés, tandis que dans d’autres cas qui persistent après le traitement, nous procédons à l’élimination au laser de l’encre causale.

Traitement des cicatrices générées par le détatouage au laser.

Les cicatrices et les modifications de la texture de la peau sont les complications les plus fréquentes après le détatouage surtout hors des centres de détatouage. Dans notre centre de détatouage, en tant que dermatologues et experts de la peau, nous sommes spécialisés dans le traitement de ces cicatrices et de ces modifications de texture, lorsque cela est possible, à la fois par des traitements médicaux et par l’utilisation de la technologie du laser fractionné picoseconde.

Depuis les années 1990, le laser Q-Switched a été et reste le laser le plus utilisé pour le détatouage. Il fonctionne avec des énergies très élevées et des impulsions très courtes de l’ordre de la nanoseconde (Ns), ce qui génère un effet photoacoustique capable de fragmenter les particules d’encre et donc de les éliminer par le système lymphatique et par la peau (élimination transépidermique).

Actuellement, les meilleurs résultats sont obtenus avec les nouveaux lasers Ps. Ceux-ci génèrent un effet photoacoustique plus important, ce qui se traduit par une plus grande fragmentation des particules d’encre que les lasers Q-Switched travaillant à Ns, ce qui facilite une plus grande élimination de l’encre par le système lymphatique et moins de dommages à la peau.

La technique du tatouage picofractionné

La technologie picofractionnelle est également utilisée pour le rajeunissement de la peau ainsi que pour la prévention et le traitement des vergetures et des cicatrices. C’est pourquoi notre technique unique de détatouage Ps est capable d’intégrer le traitement Ps et l’option Picofractional dans la même séance. Cette nouvelle technique de détatouage, que nous appelons Picofractional-tattoo, nous permet d’obtenir les meilleurs résultats, avec une incidence moindre d’effets indésirables sur la peau et une réduction du nombre de séances.

Le détatouage au laser est-il douloureux ?

Le tatouage et le détatouage au laser sont tous deux douloureux. Bien que la douleur fasse partie du tatouage et soit courageusement acceptée comme un défi faisant partie de la procédure, dans le cas du détatouage, l’utilisation d’une anesthésie est une exigence, ainsi qu’une condition indispensable pour que l’utilisateur puisse subir un traitement au laser. L’utilisation de l’anesthésie par des professionnels expérimentés est la garantie d’un blocage efficace de la douleur. Les options anesthésiques disponibles dans notre clinique sont très variées : anesthésie topique en cure occlusive, infiltration d’anesthésique local, anesthésie tumescente, cryo-anesthésie avec un jet froid à -30ºC, formes combinées, etc. L’option choisie dépendra du degré de sensibilité à la douleur du sujet, de l’emplacement du tatouage, de la taille du tatouage, etc. et sera déterminée au préalable lors de la première visite.